Retour sur l'utilisation de Cafécloud et mise à jour

Retour sur l'utilisation de Cafécloud et mise à jour

Tags : Articles, Serveur
Catégorie : Web
Mise en ligne : 30 Juin 2017 à 15:10

Depuis mon article sur Cafécloud, il s'est écoulé quelques semaines et je pense qu'il est temps de faire un point plus approfondi sur son utilisation, les offres et les problèmes que j'avais eus. Je tiens à préciser que cet article n'est plus sponso. Tant pis, j'aurai bien voulu encore avoir 8,10€ ...

Les offres

En premiers lieux on va parler des offres. En effet, celles-ci ont évolué et l'offre 100Go à 1,49€ n'existe plus. On passe direct à 250Go pour 2,49€. Ce qui n'est pas plus mal car finalement 100Go, vu la taille des fichiers que l'on peut trouver sur Internet, c'est un peu faible. En rechange, ils ont ajouté une nouvelle offre, 2To pour 19,99€. C'est presque le même prix que la mienne mais elle a l'avantage de mieux tourner.

Pour ceux qui avaient souscrit à l'offre 100Go passeront automatiquement sur l'offre à 250Go avec le nouveau tarif.

Les serveurs

Au fur et à mesure de leur déploiement, ils se sont aperçu de quelques difficultés et problèmes de lenteurs et ils sont passés sur des serveurs beaucoup plus gros et rapides. Je m'explique.

Avant ils avaient des Xeon E5 ou des i5 et des HDD et assez peu de SSD. Maintenant ils sont en full SSD ce qui a permis de gagner considérablement en rapidité sur les serveurs. En effet, comme me l'expliqué Aaron, les disques durs qu'ils avaient ne permettaient que 300 IOPs (Input Output Per Seconds) (ndlr: c'est en gros la vitesse d'écriture) et maintenant avec leur archi full SSD ils sont passés à 90 000 IOPs. Ce qui est beaucoup mieux.

Ils ont en même temps racheté beaucoup plus de serveurs afin de mieux répartir les clients. Avant ils n'avaient qu'un seul serveur pour le téléchargement et un serveur pour le steaming. Maintenant ils sont passés à 5 pour chaque type. Et ils peuvent mettre entre 4 et 16 clients par machines. Bien sûr le nombre de serveurs ne va pas rester comme ça, plus il y aura de clients, plus ils auront de serveurs. Grâce à cela, les services proposés sont beaucoup plus à l'aise et n'ont plus de soucis lag.

Niveau perfs, voici les bêtes :

  • Intel Xeon E5-2620v2
  • 16 Go de RAM DDR3 ECC
  • 2*2To en SATA 3
  • 1 Gbps de connexion
  • Debian 9

Plex

Dans mon article je parlais du problème de port. Celui-ci est justement corrigé. Le problème venait du conteneur Docker qui avait quelques soucis. L'activation se fait maintenant automatiquement.

Il y avait aussi un souci de sécurité concernant la confidentialité des informations contenues sur le serveur. Vous pouvez maintenant, directement via votre panel choisir le niveau d'accès. Ce qui est plutôt une bonne chose.

Plex en mode privé

Lors de mon essai, j'avais constaté un gros problème de latence. Impossible de regarder le film en original sur Plex, j'étais obligé de le transcoder et donc de baisser la qualité. Maintenant avec les SSD et le fait qu'ils soient passé de 1 serveur à 5, je n'ai plus ce problème. Aussi rapide que chez Kimsufi voire peut être mieux. Sans doute grâce aux SSD.

Emby

Ça y est, Emby est disponible. Emby est un lecteur multimédia open-source. Et il est maintenant proposé lors de la souscription aux offres.

Emby

Torrents

Ils sont rajoutés un dossier watch_dir qui permet d'ajouter automatiquement tous les fichiers torrents à votre seedbox. Ce qui n'est pas mal, comme ça, vous les déposez via le FTP ou NextCloud et le logiciel se charge de tout.

VPN

Ils nous l'avaient promis, ils l'ont fait. Nous avons maintenant accès à un VPN gratuit OpenVPN pour le même prix. Celui-ci est basé à Amsterdam dans les datacenters de Scaleway de Online.net ils sont ainsi totalement indépendants. Si jamais il y a un ralentissement sur les serveurs, les VPN ne seront pas impactés.

pyLoad

Je leur avais suggéré que pour étoffer leurs offres ils pouvaient proposer en plus du torrent, pyLoad. pyLoad est un logiciel développé en python qui permet de télécharger des fichiers via des URL.

Interface pyLoad

Ainsi vous ajoutez la liste de vos fichiers à télécharger. Il prend en charge une grosse liste de site Internet et les comptes premium tel que 1fichier, uptobox et bien d'autres.

Conclusion

Il est maintenant possible de demander un reboot d'un service directement via le panel avec un simple clic. Il n'est cependant pas encore possible de passer d'un Plex à un Emby ou d'un Transmission à RuTorrent. Mais bon, je suppose que c'est sur leur roadmap.

Les certificats SSL feront aussi bientôt partis de la fête. Ils sont actuellement en place uniquement sur NextCloud mais bientôt sur les autres produits.

<Laisser un commentaire/>

* Champs obligatoire